9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 06:48

Eliane Séchaud

cf billet

Le congélateur de la Sté de Laiterie 

 

Historique d'après les P.V. datant depuis 1928

 

1908 :   

Entrée de la Sté de Laiterie comme membre de la Laiterie Agricole de Lausanne cette dernière achetant le lait des producteurs de Sullens

 

1920 :   

Inscription au Registre du commerce comme Sté coopérative

 

1929 :    

La Sté de Laiterie comptait 27 membres couleurs de lait et 6 temporaires

 

1931 :    

Camille Brand a été nommé peseur de lait pour fr. 50.-/mois. Ce travail consistait à réceptionner et peser le lait des producteurs. Il était ensuite versé dans des boilles.

 

Samuel Séchaud, livreur du lait, se rendait le matin et le soir, avec un char et un cheval, à Cheseaux à la gare du LEB où il chargeait les boilles sur un wagon pour Lausanne. Ce lait était destiné à la fabrication du fromage. Il était payé fr. 4.-/course

 

1933 :   

La Laiterie Agricole de Lausanne a informé que le lait sera payé 20,5 ct/kg

 

1949 :    

Arnold Heller, dit "le cordonnier" a été nommé nouveau peseur de lait avec une rétribution de fr. 110.-/mois

 

1950 :    

Il a été question de construire des appartements sur le local du coulage de la laiterie. Après études, ce projet a été annulé.

 

Pendant bien quelques années, le fromage était fabriqué dans le local de la Sté de Laiterie et affiné à la cave pour être ensuite livré par meule à la Laiterie Agricole de Lausanne.

 

1953 :    

Installation d'une 3ème chaudière pour la fabrication du fromage

 

1965 : 

Pour mémoire : 386'244 kg de lait ont été coulés, 531'583 kg en 1960 et 499'521 kg en 1955

 

1965 : 

Fin de la fabrication du fromage à Sullens par manque de quantité de lait

 

1977 :

En lieu et place de la chambre à lait, il a été construit un garage

 

1979 :   

Pour info : en 1970 le lait était payé 69.5 ct/kg, en 1974 : 74 ct/kg, en 1984 : 86 ct/kg, de 1991-1993 : 98 ct/kg pour redescendre en 2003 à un prix de base de 67 ct/kg payé +/- selon la qualité

 

1979 :    

Entrée en vigueur du contingentement laitier : livraison totale pour l'ensemble des producteurs : 237'000 kg.

 

A l'époque, la vente du lait en vrac et quelques produits laitiers avait lieu dans le local du coulage. Cette fonction était assurée par Fritz Eggen, fromager, qui en parallèle, réceptionnait le lait des producteurs. Cette activité a été reprise en 1982 par Mme Brigitte Scheuner de Sullens.  

 

1989 :    

Lors de l'aménagement d'un magasin-épicerie dans la boulangerie, la vente des produits laitiers a été transférée dans celle-ci. Ce point de vente convenait mieux à la population

 

2008 :  

Vu qu'il restait plus que 2 producteurs de lait* et les frais inhérents du local étant à leur charge, une décision de vendre  la parcelle a été prise en assemblée générale. M. G. Bellitto, acquéreur, a transformé l'immeuble en 3 appartements qui, actuellement, sont loués. (*En 2011, il n'en reste qu'un seul, Christian Scheuner).

 

Ainsi, une page d'histoire marquant la fin d'une activité laitière de nos paysans dépendant de la Sté de Laiterie a été tournée.

 

 Laiterie-2.jpg

 

Laiterie-1.jpg 

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGIumuzfSQoZyjwZ1BMdX88DiBqoL_ulGI_DjVE9bWeJegtU0ooA HOME

 

~-~-~-~-~-~-~-~

 

"Les Herbettes"  

Lè z'Herbè, lè Medez-Herbè (les mange-herbe). Les ménagères de Sullens n'avaient pas beaucoup d'affinité pour la viande et préféraient des plats plus végétaux. Elles apprêtaient de ce fait surtout les herbes, c'est-à-dire des épinards, pissenlits et autres.
 

Rechercher

Sullens  -  Bournens  -  Boussens 

Les sociétés locales peuvent annoncer leurs manifestations et soirées sur le site en cliquant ici 

Si certains liens/informations ont changé

ou ne fonctionnent pas,

merci de nous en informer par e-mail

SOS

 

Tél. 144

Centrale d'urgences sanitaires 

 

Tél. 0848 133 133

Centrale des médecins + dentistes + pédiatres + psychiatres + pharmacies de garde

Météo

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGIumuzfSQoZyjwZ1BMdX88DiBqoL_ulGI_DjVE9bWeJegtU0ooA HOME